La commune de Montrouis cherche à promouvoir l’ensemble de ses capacités touristiques sur le marché local.

Monwi sou bekân : une initiative de la Mairie de Montrouis pour inviter les touristes à venir visiter la nouvelle commune et encourager la population à protéger l’environnement.

0
147

Consciente que le tourisme constitue ainsi un relai de croissance essentiel pour le commerce et un élément d’attractivité pour les territoires, la Mairie de Montrouis lance la première édition d’une activité baptisée « Monwi Sou Bekân » sous le thème « An’n pedale pou touris retounen ».

A Montrouis, le tourisme balnéaire jouit d’une notoriété bien supérieure à tous les autres types de tourisme que permet la destination. Une situation avec laquelle la nouvelle commune souhaite désormais rompre. Pour cela, elle s’engage dans une opération de promotion et de valorisation de la variété de ses destinations et des multiples activités qu’elles offrent aux visiteurs internationaux et locaux. Ce sera l’objectif principal des animations qui se dérouleront le 23 juin 2019, sur la route principale de la ville.

Des centaines de cyclistes regroupant toute une variété de personnalités gagneront la route nationale #1 pour témoigner leur volonté à placer Montrouis sur la carte touristique mondiale.

Le parcours marquera aussi l’unification de tous les montrouisiens, autour d’un objectif commun : faire de Montrouis une commune modèle et moderne.

Des destinations principalement balnéaires qui, depuis longtemps forgent la réputation touristique de Montrouis. Mais, aujourd’hui, les autorités souhaitent faire connaître les autres atouts de la ville.

Le lendemain de « Monwi Sou Bekân », le 24 Juin 2019, marquera la fête patronale de Montrouis, les visiteurs pourront y déguster des spécialités haïtiennes, apprendre à les cuisiner, découvrir le folklore du pays et approfondir sa géographie par le biais d’activités ludiques.

L’occasion, pour eux, de sortir des nombreux clichés sur Montrouis qui peuplent l’imaginaire collectif et de découvrir une destination bien plus variée que beaucoup ne l’imagine. Et, pourquoi pas, de se donner « l’envie d’y rester », comme espère monsieur Syriaque Josue Jr LOUIS dans son document de présentation de la manifestation.