Le conseil municipal, la Justice, la Police , la Plate-forme Solidarité Montrouisiènne (PSM), les directeurs d’écoles, les professeurs, les pasteurs, le secteur vodouisant et la population Montrouisiènne, en concertation afin que l’école puisse rouvrir ses portes ce lundi 4 Novembre 2019.

Le conseil municipal a laissé croire qu’un pays ne peut se changer dans la construction de grande maison mais dans la construction de nouvelle mentalité et cette dernière ne peut se faire qu’à travers une bonne éducation scolaire.

« Cette décision de rouvrir les portes d’écoles, n’est ni pour ou contre un individu ou un groupe, mais c’est cette décision est prise pour nos élèves, nos marchands qui ont consenti des sacrifices, pour les parents qui se battent pour faire l’éducation de leurs enfants, les professeurs et les directeurs d’école… « , explique le conseil qui a été en concertation avec les secteurs précités.

Pour le conseil, « fermer une école aujourd’hui, c’est ouvrir une prison demain.  »

– FIN –