Il y a de cela plusieurs siècles, un sage chinois, conseiller de son empereur, confia à ce dernier :
<< Si vous voulez détruire un pays ennemi, inutile de lui faire une guerre sanglante qui pourrait durer des décennies et coûter cher en pertes humaines. Il suffit de lui détruire son système d’éducation et d’y généraliser la corruption>>.

Ensuite, il faut attendre vingt ans, et vous aurez un pays constitué d’ignorants et dirigé par des voleurs. Il vous sera alors très facile de les vaincre. Tels est le cas de la patrie Haïtienne, victime d’un complot destructif, d’une machination par des ravisseurs impérialiste, des malfrats malintentionnés issus de la race nègre « Haïtien » qui veulent tous accaparer pour eux. Ce qui permet de dire que le peuple haïtien est un logiciel colonial: c’est un être programmé auquel on insère dans son esprit des décisions à prendre; et un outil utilisé pour l’accomplissement des actes démagogues des politiciens au détriment de soi. On dirait, ce sont des esclaves qui bataillent entre-eux pour assurer le bien-être de leurs bourreaux.

Et maintenant, Si on peut dire qu’un pays est le reflet de l’idée de ses propres citoyens, ses propres élites
(économiques, intellectuels religieux…) se font de lui, alors bien évident de connaître c’est l’idée que tu fais de ton pays qui va commander tes pensées, tes paroles, tes actions à son endroit.
C’ est pourquoi les Gaullistes à travers ces écrits stipulent << Toute ma vie je me suis fait une certaine idée de la France >> Et toi quelle idée fait-tu d’Haïti? T’en y fait d’un pays foutu? Un pays sans avenir, d’où me provient la réflexion.  »Le respect de la parole donnée »  la parole d’honneur le sentiment qui me l’inspire. Incroyable mais vrai sur la question d’oralité de nos dirigeants, nos leaders ce qui fait de ce pauvre pays une tortue contre un aigle dans une course dans le sphère du développement durable que se font les autres pays dans le cosmos du développement.

Prenons l’exemple de nos dirigeants récents de date, lors de leurs campagnes ils ont eu toujours la latitude de relancer … Réorienter le pays sur le chemin du développement, cause du non respect de la parole donnée, ils n’arrivent jamais à garder la souveraineté nationale. Comment espérons nous développer un pays avec de tel comportement? Qui va développer ce pays? Alors il est évidemment possible pour que nous jouons tous ensemble de manière synchroniser nos partitions, chez toi, dans ton quartier, là où tu travailles, dans ton cercle d’influence, dans ton église, dans ton pays, faites de vous une personne respectueuse, proactive, un citoyen engagé. C’est alors s’élèvera l’aurore mère d’une Hayiti plus digne, plus prospère, plus équitable. Haïtien tu es propriétaire tu n’es pas locataire cette terre est à toi tu peux faire une chose.

Max WEBER Chery