En présence de plus d’un millier amants du livre à l’Hôtel Marriot, la première vente signature du fameux ouvrage titré « Toutouni » a été bel et bien réalisé, jeudi 11 juillet 2019.

 

Il était déjà environ 4h 45 minutes, tout a été bien ordonné pour commencer l’activité. Le public était arrangé à la file indienne dans les couloirs de Marriott hôtel. Il était composé la plupart de professionnels, des universitaires. Des étudiants ont été de la partie aussi.

 

Quant aux auteurs, Pascal Adrien et Jorchemy Jean Baptiste, plume à la main, chacun portait une chemise blanche. Ils étaient installés à la salle « Ayizan » de l’Hôtel. Ils étaient tous deux joyeux, attendaient impatiemment 5h pour commencer à signer les livres dont les lecteurs se sont procurés.

 

L’impatience a été la chose la plus remarquable à ce grand évènement littéraire. Cela pouvait se lire sans lunette sur le visage des gens qui ont fait le déplacement ainsi que les membres organisateurs.

 

Si d’un côté de l’extrême, les auteurs ont commencé à signer les bouquins dont les lecteurs se sont offerts à 5h, de l’autre côté, c’est à 8h du soir que l’activité a pris fin. Cela a été un moment agréable pour tous ceux et celles qui ont payé de leur présence. « Toutouni », sa première vente signature a été un succès inouï !

 

Il faut signaler, tout au cours de l’activité, l’hôtel a été devenu un espace de débat politique.  Les gens se regroupaient entre eux pour discuter de la conjoncture politique passée, présente et même future. Ce tryptique prévaut aussi dans l’ouvrage, selon les écrits de la préface.

 

Caleb Franck Junior Fontilus