La commune de Saint-Marc accueillera du vendredi 15 au dimanche  17 février 2019, la troisième édition du Festival Technologique (Festi-Tech). « Permettre aux jeunes d’acquérir des connaissances sur la Technologie de l’Information et de la Communication », tel est l’objectif de Festi-Tech a affirmé, Certil Remy, l’initiateur du mouvement.

Pour ce faire, « katkatgame » et « Media pam » Haiti lanceront la troisième édition « Festi-Tech », un festival technologique qui consiste à dépouiller la population Saint-Marcoise et les communes avoisinantes de l’ignorance technologique. Les organisateurs accueilleront les participants, d’abord, le vendredi 15 février à compter de 17h à colombre ciné pour le lancement puis le samedi 16 et le dimanche 17 au Lycée bicentenaire de Saint-Marc pour pérenniser la victoire de la technologie sur l’analphabétisme technologique.

En vue d’inculquer aux jeunes des armes puissantes pour attaquer la technologie, plusieurs conférences seront organisées sur des thèmes variés comme: « comment la NTIC influence nos comportements sociaux ? », « Un meilleur usage de l’Internet entre temps et argent ».

Durant ce festival la pratique sera au pôle position. « Nous serons très pratique et pragmatique », a promis Certil REMY, programmeur de jeu vidéos, blogueur et fondateur du katkatgame. « L’usage de la technologie ne doit pas être une perte de temps mais un moyen de s’enrichir », a-t-il fait savoir.

Tenant compte de la réalité socio-économique précaire qui ravage le pays, les organisateurs en prennent conscience. Par conséquent, une somme de 300 gourdes par atelier suffira pour participer à cet évènement technologique de Katkatgame et media pam Haiti.

La réalisation d’une telle activité semble compatible aussi à un principe pédagogique qui stipule: « l’enfant apprend mieux quand il est content ». Du coup l’importance des loisirs ne sera pas écarter lors de ce festival. Car, les participants auront la possibilité de manipuler « katkagame » un jeu éducatif conçu au profit de tous les groupes de la société. « on apprend en jouant « , a déclaré Certil Remy.

L’on notera, katkatgame et Media pam Haiti reçoivent les jeunes au CLAC de Saint-Marc pour enregistrer leurs participations.

Jean Romy Michel